Du pus dans le lait de vache…même pasteurisé.

Je vais me répéter en citation: L’être humain n’a pas besoin de lait de vache, ni celui de chèvre, pas même celui de jument, ni de girafe…

De nombreux bébés deviennent de plus en plus très allergiques aux formules de lait de vache en poudre qui provoque des eczéma.

Généralement, le médecin demande aux parents de changer de lait marque.

Malgré cela, le problème persiste.

pis de vaca

Au moment de traire du lait (manuellement ou de façon industrielle) sur des animaux, l’acte se faisant à répétition et de manière prolongée de sorte à vider les animaux de leur « précieux » liquide blanchâtre, à cause d’autres raisons              d’insalubrité ou de santé, les pis de ces animaux s’infectent produisant ainsi du pus qui évidemment se retrouve dans le lait.

La pasteurisation faudrait-il le rappeler est un procédé mis en place par le très brillant chimiste et physicien Louis Pasteur (1822-1895) pour la conservation des aliments consistant à les chauffer entre 62 et 82 degrés Celsius puis en les refroidissement rapidement.

Ce procédé sert juste à limiter la prolifération des bactéries et de tuer quelques unes mais non dans leur totalité.

lapt

Les industriels exploitant des produits laitiers le savent (oui ils sont malins et intelligents) et pour palier à cela ils font appel à la pasteurisation du lait.

Méthode initiée par Franz Von Soxhlet (chimiste allemand) en 1865.

La présence du pus s’explique par le machinisme des élevages du fait que malgré l’infection d’un pis de vache, il continu d’être trait. Une fois l’infection remarquée, on ne va pas mettre la vache « hors circuit » (ce serait une grosse perte économique pour les patrons) mais on va lui faire avaler ou injecter des antibiotiques qui vont eux aussi passer dans le lait.

Par ailleurs, considérons que les bactéries se trouvant dans le lait pasteurisée aient été neutralisées (du moins en partie) mais leurs cadavres y sont bel bien présents encore.

puroi

Il est vrai que l’ignorant consommateur boit bien un petit verre de pus aux antibiotiques dans un ensemble de liquide blanc-neige ou languissent des cadavres de bactéries. N’est-ce pas là un véritable breuvage sainement mortel?

Mais la encore c’est pas fini, les industriels empruntent une autre méthode: la stérilisation.

En effet, la stérilisation est un traitement hautement thermique pouvant atteindre la température de 150 degrés Celsius visant à détruire tous les micro-organismes se trouvant dans un aliment.

Cependant, il n y a pratiquement plus aucune substance nutritive ici, dans le cas du lait.

Une fois encore le consommateur aidé par des publicités, consomme de manière légale une boisson blanche cadavéreuse et cela en toute liberté. Ce n’est pas interdit de consommer du lait dans les lieux publics.

Le meilleur médecin est la nature : elle guérit les trois quarts des maladies et ne dit jamais de mal de ses confrères. Louis Pasteur

Résultat de recherche d'images pour "lapte de vaca cu puroi"

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s