Chères mamans, futures mamans

Devenir maman est l’une des choses les plus extraordinaires dont rêvent la plupart des femmes. La femme est considérée dans plusieurs cultures comme étant sacrée. En fait, cela n’est-il pas vrai?

Porter naturellement en son sein un autre être vivant est non seulement mystérieux mais un privilège absolu. Procréer participe à la continuité de la création et être le sujet principal d’un processus vital est chose possible, faisable seulement par la femme.

Résultat de recherche d'images pour "siluete de femei insarcinata"

Ce n’est pas un fait du hasard. Détrompons-nous. Dans la Nature, il n’existe pas de hasard. La femme est un être exceptionnellement MERVEILLEUX! 

Les hommes ont cherché depuis belle lurette des procédés chimiques, biochimiques, surnaturelles… afin de donner la vie comme une femme mais rien n’y a fait.

Mamans, c’est vous que je me permets d’interpeller, d’attirer l’attention car c’est vous qui portez pendant des mois au cours de la gestation(9 mois en général) le fœtus dans votre sein. C’est vous pendant des nuits et jours sentez les battements de votre futur bébé en votre sein; en passant par des nuits d’insomnie et de malaises de toutes sortes.

Peut-être ne mesurez-vous pas à quel point vous avez le droit d’être honorée, cajolée, aimée mais vous savez très bien que vous mettez au monde un être humain. Un être cher aux yeux de la famille mais surtout un être plus cher à vos yeux puisque c’est encore vous qui avez passé plusieurs heures d’endurance de contractions (allant jusqu’à 15 heures pour certaines) avant l’accouchement.

Résultat de recherche d'images pour "femei insarcinate in 9 luni"

 

Les expériences ont montré que la douleur la plus difficile à supporter est celle de l’accouchement. C’est évident: une maman est la personne la plus courageuse au monde!

Alors mamans, après cette douloureuse mais honorable période et la venue au monde de votre bébé, de grâce, par Amour pour lui, je vous en supplie: Arrêtez de lui donner n’importe quoi à manger!

Je vous invite à être de plus en plus regardante sur ce que vous leur donner à consommer au quotidien (aliments, produits d’hygiène…) sinon votre valeureux courage ne serait-il pas vain?!

Arrêt sur étiquette d’un Muesli:

Résultat de recherche d'images pour "etiquette du paquet de muesli"

-Étiquette nutritionnelle: information liée sur  la valeur énergétique. Exemple 100 g de céréales représentent 475 kcal

les lipides: indiquent la présence d’acides gras saturées ( l’huile de palme, coco) favorisent l’augmentation du mauvais cholestérol et par conséquent les risques des maladies cardiovasculaires.

les glucides: comprenant l’amidon (sucres lents des céréales, des légumes secs, tubercules)

Résultat de recherche d'images pour "ingredients nocifs sur les etiquettes"

les fibres:faibles en calorie mais essentielles au bon fonctionnement de la flore intestinale.

les protéines: assurent la protection des principales fonctions du corps

Les allergènes (éléments provocants des allergies sont toujours indiquées en gras                La présence d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) ne sont en général pas mentionnés lorsqu’il ne dépassent pas le seuil de 0,9%.

1-NE VOUS LAISSEZ PAS « EMBALLER » PAR LE MARKETING

Il est important de se méfier des étiquettes qui ne reflètent pas forcement la qu alite du produit. L’agence européenne sur la sécurité des aliments (Efsa:efsa.europa.eu) a récemment décrypté de nombreux produits présentant de risques médicaux ou sanitaires.

Ainsi 5 produits environ étaient le résultat d;une pub mensongère: « solidifie le squelette », « anti cholestérol » ou « améliore le squelette » sont des affirmations qui doivent être approuvées scientifiquement avant d’être apposées. Aussi, les messages nutritionnelles tels que « sans sucres » ou allégé » ont des significations bien précises. Par ailleurs, un aliment dit sans sucres ne doit pas contenir plus de 0.5 g de sucre pour 100 g.

Résultat de recherche d'images pour "hamburger la noi"

 

2-MÉFIEZ-VOUS DE CERTAINS INGRÉDIENTS

Un repas dit équilibré doit avoir des proportions maximales telles que: 50% de glucides, 35% de lipides et 15% de protéines. D’après les dernières études, les protéines végétales sont parfaitement assimilées par l’organisme.

Les matières grasses saturées (fromage, huile de palme, beurre) ou transformées (huiles ou graisses hydrogènees partiellement) contenues dans les pizzas,viennoiseries industrielles et biscuits sont à éviter. Pour la simple raison que leur consommation favorise les maladies cardiovasculaires.

Résultat de recherche d'images pour "jeleuri"

La prise de sucre doit être strictement surveillée. L’OMS dans son rapport a mentionné que des sucres (favorisent une longue conservation des produits) se trouvent dans plusieurs aliments industriels tels que le ketchup (1 cuillère = env. 4 g de sucre)

3-LES RUSES DE L’INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE

Les labels officiels tels que AB (Agriculture biologique), AOP (Appellation d’Origine Protégée) ou Label Rouge sont en fait un gage de qualité du produit. Cependant, certaines appellations donnent le plus souvent du fil à retordre quant à la compréhension du consommateur comme le précise l’ingénieur Christophe BRUSSET: « dans les cas de la moutarde de Dijon ou les herbes de Provence, l’appellation désigne une recette ».

Pour le « poulet fermier » qui n’est pas toujours élevé à la ferme mais dans un hangar un peu plus grand que dans les locaux des poulets de batterie.

Résultat de recherche d'images pour "poulet fermier"

_Chères mamans, optez pour les aliments proches de leur date limite de consommation (DLC) car plus elle est éloignée, plus le produit possède plusieurs additifs chimiques de conservation.

-Il est important d’acheter des produits à leur état brut et d’éviter des plats industriels cuisinés ou préparés. Il est vrai que c’est rend la vie en cuisine plus simplifiée mais que pensez-vous de la santé de votre tout-petit chéri?

Résultat de recherche d'images pour "jeleuri"

Le Dr.Jean-Michel COHEN, médecin nutritionniste recommande 4 conseils pour bien faire ses courses. Avant d’acheter un produit voici ce qu’il faut examiner.

1-La liste des ingrédients pour voir si le produit correspond bien à la photo.Par exemple,quelle est la part du poisson dans ces « nuggets », de matières grasses et de protéines végétales ajoutées?

2-Le pavé nutritionnel pour connaitre sa valeur calorique. Cette dernière s’exprime en nombre de calories pour 100 g. Au-delà de 250 kcal pour 100 g le produit est trop gras ou trop sucre.

3-Le rapport protéines-lipides. Il doit toujours être supérieur à 1, car la quantité de protéines doit dépasser celle des lipides pour que l’aliment soit rassasiant.

Résultat de recherche d'images pour "nuggets"

4-La longueur de l’étiquette. Plus elle est longue, plus elle contient d’additifs. Au-delà de trois, n’achetez pas.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s