Invitation à une pause de mots.

Invitation à une pause de maux mots.

Mamans, futures mamans, à toutes celles et à tous ceux qui sont convaincus de posséder une âme, un esprit et un corps, je vous invite à prendre une pause. Il est question de lire dans le calme et la sérénite comme un liseur lecteur afin  de voir de vous-mêmes (entre) ces mots pensés et inspirés  des êtres humains dont les réalisations pluridimensionnelles et leurs personnalités ont marqué et continuent de marquer le monde entier.

« Pour un peu de chair, nous leur ôtons la vie, le soleil, la lumière et le cours d’une vie préfixé par la nature : et nous pensons que les cris qu’ils jettent de peur ne sont point articulés, qu’ils ne signifient rien, là où ce ne sont que prières, supplications et justifications de chacune de ces pauvres bêtes qui gémissent ».PLUTARQUE né vers 46 ap. J.-C., mort vers 125.

« Aussi longtemps que les hommes massacreront des animaux, ils se tueront entre eux. En effet, celui qui sème les graines du meurtre et de la souffrance ne peut pas récolter la joie et l’amour.[…]La terre donne des richesses en abondance et de la nourriture pacifique. Elle nous offre des repas qui ne sont tachés ni de sang ni d’assassinat ». PYTHAGORE   – 570-480 avant J.C.

« L’homme vint avant la hache et le feu, il ne pouvait donc pas être omnivore. » Thomas Henry HUXLEY 

« Maintenant je peux vous observer en paix : je ne vous mange plus. » (regardant des poissons dans un aquarium). Franz KAFKA – 1883-1924

 » Je n’ai pas l’intention d’approfondir ici la question du végétarisme ni de rencontrer les objections qu’on y peut faire, mais il convient de reconnaître que bien peu de ces objections résistent à un examen loyal et attentif, et l’on peut affirmer que tous ceux qui se sont soumis à ce régime ont senti leurs forces s’accroitre, leur santé se rétablir ou s’affermir, leur esprit s’alléger et se purifier comme au sortir d’une prison séculaire, nauséabonde et misérable ».        Maurice MAETERLINCK

« La grandeur d’une nation et son avancement moral peuvent être appréciés par la façon dont elle traite les animaux. » Mahatma GANDHI [Mohandas Karamchand Gandhi] – 1869-1948

« Je suis végétarien et anti-alcoolique : ainsi je peux faire un meilleur usage de mon cerveau. » Thomas EDISON (Inventeur de l’ampoule électrique et l’énergie- 1847-1931)

« La profonde similitude entre la dentition des quadrumanes et celles des humains démontre que l’humain était à son origine adapté à manger les fruits des arbres. »Richard OWEN  – 1804-1892

« Tout ce dont nous avons besoin pour nous nourrir, nous restaurer et nous régaler est abondamment pourvu dans le magasin inépuisable de la Nature. Quelle vision agréable, plaisante et innocente qu’une table frugalement servie, et quelle différence avec un repas composé de chair animale fumante et massacrée. En résumé, nos vergers offrent tous les délices imaginables, tandis que les abattoirs et les boucheries sont pleins de sang coagulé, et d’une abominable puanteur ». John RAY (Botaniste anglais 1628-1704)

« Tant que nous sommes nous-mêmes les tombeaux vivants d’animaux assassinés, comment pouvons-nous espérer des conditions de vie idéales sur cette Terre ?[…]Les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis »  Georges Bernard  SHAW– 1856-1950

« On affirme souvent que les hommes ont toujours mangé de la viande, comme si c’était une justification pour continuer à le faire. Selon la même logique, nous ne devrions pas chercher à empêcher un homme d’en tuer un autre étant donné que cela aussi a toujours été.  Isaac Bashevis SINGER– 1904-1991  »

« Le végétarisme vaut comme critère de base avec lequel nous pouvons reconnaître si l’homme aspire sérieusement à une perfection morale. La nourriture carnée est un résidu primitif ; le passage à une alimentation végétarienne est la première manifestation de l’instruction. »                             Léon TOLSTOÏ  – 1828-1910

« J’ai rejeté la viande depuis très tôt dans mon enfance et le temps viendra où les hommes, comme moi, regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent maintenant le meurtre de leurs semblables. » Léonard de VINCI 1452-1519

« La nourriture naturelle de l’humain, au regard de sa structure, devrait consister en fruits, racines et légumes. » Georges CUVIER – 1769-1832

« Personne ne peut plus nier sérieusement et longtemps que les hommes font tout ce qu’ils peuvent pour dissimuler ou pour se dissimuler cette cruauté, pour organiser à l’échelle mondiale l’oubli ou la méconnaissance de cette violence que certains pourraient comparer aux pires génocides (il y a aussi des génocides d’animaux : le nombre des espèces en voie de disparition du fait de l’homme est à couper le souffle) ».  Jacques Derrida – 1930-2004

« Je pense que les transformations et les effets purificateurs d’un régime végétarien sur l’homme sont très bénéfiques à l’espèce humaine. Par conséquent, en choisissant le végétarisme, on sera à la fois heureux et paisible »    Albert EINSTEIN– 1879-1955

« Se nourrir des animaux n’est pas loin de l’anthropophagie et du cannibalisme… La même superficie de terre utilisée pour paître et nourrir du bétail pour produire la viande pour alimenter 1 personne, pourrait nourrir 10 personnes avec des végétaux ; si de plus nous la cultivons avec des lentilles, haricots en grains, ou petits pois, elle pourrait nourrir une centaine de personnes… » Alexander von HUMBOLDT– 1769-1859.

« Spectacle étrange de voir une mère donner à sa fille, qu’hier encore elle allaitait, cette grossière alimentation de viandes sanglantes. »                  Jules MICHELET1798-1874

« Je ne pourrais tuer ni un boeuf ni une poule et surtout pas un agneau ; si moi-même je ne peux pas faire ces choses-là sans blesser mes bons sentiments, je me refuse aussi de les faire faire par d’autres personnes, blessant ainsi leurs sentiments. Cela suffit à m’induire à accepter un régime privé de viande. »  Sir  Isaac PITMAN – 1813-1897

« Rendre honneur à la Vie signifie éprouver de l’opprobre pour le fait de tuer. »  Albert SCHWEITZER 1875-1965

« Il est certain que ce terrible bain de sang continuellement perpétré dans nos abattoirs et dans nos cuisines ne nous apparaît plus comme un crime ; au contraire, nous considérons ces abominations, qui souvent s’accompagnent d’une odeur pestilentielle, comme une bénédiction du Seigneur et dans nos prières nous le remercions pour les créatures que nous avons tuées. »        François Marie Arouet(VOLTAIRE) – 1694-1778

« Aucune civilisation n’a jamais infligé d’aussi dures souffrances aux animaux que la nôtre, au nom de la production rationnelle « au coût le plus bas ». (…) N’ayons pas peur des mots : la France est couverte de camps de concentration et de salles de torture. (…) Pour ces millions, pour ces milliards d’animaux, le simple fait de vivre, depuis la naissance jusqu’à la mort, est un supplice de chaque seconde. » Armand FARRACHI

« Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura aussi des champs de batailles. » TOLSTOÏ

Je choisis de m’arrêter ici. Cependant, pour ceux qui sont arrivés jusqu’à ce niveau, il est temps de revoir vos positions: mamans et futures mamans, papas et futurs papas, avant de donner la prochaine bouchée de chair carnée a votre progéniture sachez que vous en portez toute la responsabilité. Vous pouvez également donner votre avis.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s